• Jeanne-Lou JONDOT
  • lycée Hyacinthe Friant
  • Poligny / Jura
  • France
  • Facebook

Jeanne-lou une pousse de cheffe

la cuisine plus qu'une passion, une vie

 

pousse de cheffe,
élève en terminale Sciences et technologie de l’hôtellerie restauration
au lycée Hyacinthe Friant de Poligny,
Trophée André JEUNET 2019 à la percée du vin jaune.
1er prix (tarte au chocolat) au salon du chocolat de Lons-le-Saunier en 2017
et s’était distinguée aux Rencontres féminines hôtelières de la foire de Dijon en 2018.

Jeune virtuose

et jeune espoir de la gastronomie Française

֎֎֎֎

tout juste 18 ans

rêve, d'un tour France des cuisines 3*** ,

֎֎֎֎

le 2 février elle a décrochée
le trophée André JEUNET 2019

 

Qui suis-je

 


 

je m’appelle Jeanne Louise JONDOT, plus connue sous le pseudonyme de Jeanne Lou.
Originaire de Palinges, j’ai effectué mes années de maternelle et primaire dans l’école du village.
C’est également là que tout a commencé et plus particulièrement cette passion pour les métiers de bouche,
d’ailleurs dès l’âge de 8 ans je recevais ma famille pour « Un dîner presque parfait »,
je me voyais déjà cheffe au fourneau de mon propre restaurant
Je les remercie d’ailleurs de m’avoir toujours soutenu et goûter à tous mes plats qui étaient peut-être un peu fou au début, je l’avoue !
J’ai ainsi poursuivi ma scolarité au Collège Jules Ferry de Génelard. Malgré quelques doutes sur ma future orientation, dû à ce métier passion mais très prenant.
Je n’ai tout de même jamais abandonné l’idée d’intégrer le très réputé Lycée Hôtelier Hyacinthe Friant (pour effectuer un BAC technologique STHR)et grâce au soutien de tous (parents, professeurs, directeur,...) j’ai pu réaliser ce rêve !
Me voilà donc repartie pour une nouvelle aventure mais cette fois ci loin de mes proches, Poligny étant situé dans le Jura à environ 150km de ma ville natale.
De nouveau mes parents étaient là, et ont été d’un très grand soutien, me permettant encore aujourd’hui d’assurer les trajets (4h de route AR,
deux fois par semaine) entre Palinges et Poligny.
Je ne m’étais pas trompée, la cuisine est une vrai passion à mes yeux, et je me suis rapidement démarquée de mes camarades.
En 2017, l’un de mes professeurs m’a proposé d’effectuer un premier petit concours pour me tester, à la suite de celui-ci, j’ai remporté la première place au concours de « La tarte aux chocolats » lors du Salon du chocolat à Lons-le-Saunier.
Je suis sortie de cette expérience grandie et avec l’envie de recommencer.
En 2018/2019, j’ai donc soumis cette idée à mon nouveau professeur de cuisine (pour la classe de Terminale) qui m’a proposé
« Les Rencontres Féminines » à La foire de Dijon et le concours de La Percée Du Vin Jaune, « Trophée André Jeunet ».
Pour le concours de Dijon j’étais en binôme avec une amie Eline, avec qui nous avons passé de très bons moments et où nous sommes démarquées des autres candidats (par notre travail organisé, notre technique, dressage...).
Ensuite, je suis repartie seule cette fois ci sur un nouveau concours celui de La Percée Du Vin Jaune, j’ai commencé par réfléchir avec l’aide de mon professeur et de professionnels à ce que je pouvais faire avec les ingrédients imposés et le temps imparti. De ce fait, plusieurs idées me sont venues, et j’ai pu commencer les premiers entraînements afin d’ajuster ce qui n’allait pas...
Un mois après que le sujet de l’année 2019 soit tombé, je recevais un mail positif annonçant que j’étais sélectionnée pour la finale le 2 février 2019. Après plusieurs entrainements, le jour du concours arriva très vite. Une grande partie de ma famille et amis se sont déplacés pour y assister.
Le stress montait car le niveau était élevé, je peux même le dire, je n’étais pas sereine.
Quelques heures plus tard les résultats tombaient, j’avais remporté la première place du concours, une joie immense s’emparait de moi.
Aussitôt je la partageais avec l’ensemble des mes proches, que je remercie encore une fois pour leur soutien.
Et je remercie également mes professeurs et plus particulièrement Mr Chavanne qui m’a épaulé dans ces deux derniers concours, sans compter toutes les heures qu’il m’a consacrées pour les entraînements, un grand merci.
Voilà le début de « ma carrière culinaire », pas de concours pour cette fin d’année scolaire, puisque j’ai mon "Bac" au mois de Juin, ce qui est déjà très prenant.
L'année prochaine, En poursuivant  sur un BTS hôtellerie restauration (option cuisine),dans ce très bel établissement, le Lycée Friant ! ,
j
’espère continuer la route des concours .
Merci à toutes les personnes qui auront consacré un peu de leur temps pour lire cet article.

Jeanne Louise JONDOT

Jeanne-Lou JONDOT

Carpaccio de champignon

Carpaccio
de champignons
de Paris


filet de bar

Filet
de bar
en croute


filet de bar

Filet mignon
de porc


Suggestion de Jeanne-Lou

Raviole

Raviole de chou rave confit au beurre et citron, farce de langoustines,
citron vert, mascarpone et moutarde à l’ancienne, queue de crevette sauvage
au beurre noisette et bouillon corsé de têtes d’écrevisses.

 


pour la fête des Mères 2019  

     Menu-Jeanne-Lou